Le trouble de l’intégration sensorielle est un trouble neurologique qui se manifeste par un désordre du traitement de l’information sensorielle au niveau du système nerveux central.

integration sensorielleLes stimuli ne sont pas reçus correctement et deviennent une gêne qui peut devenir extrêmement envahissante (voire dangereuse en cas d’absence de sensation) pour la personne qui la subit.

Le TIS se retrouve chez les personnes avec autisme mais aussi fréquemment chez celles qui ont un trouble déficitaire de l’attention (TDAH) ou encore un trouble de l’apprentissage. Il semblerait qu’il se manifeste également chez les personnes précoces qui souffrent souvent d’hyperesthésie. Il peut plus rarement apparaître de manière isolée.

Des tas de petites choses de la vie courante peuvent devenir très difficiles à exécuter et amener beaucoup de problèmes de comportement mais aussi de coordination : discuter dans un café, se brosser les dents, s’habiller, manger, écrire, pédaler, jouer, être porté… Tant de choses simples et souvent agréables qui deviennent de vrais obstacles.

C’est la raison pour laquelle il est très important, lorsque l’on a un enfant qui présente ces symptômes, de bien se renseigner sur le TIS et de se demander lorsqu’un trouble du comportement pointe le bout de son nez, s’il n’est pas en relation avec une difficulté sensorielle.

Vous trouverez un excellent document en français : “Comprendre l’intégration sensorielle” réalisé par l’IRDPQ.

Et ci-dessous un magnifique film d’animation réalisé par Miguel Jiron (2mn15) qui met surtout l’accent sur les problèmes d’hyperacousie mais que je trouve très parlant.

 

Il existe des psychomotriciens qui pratiquent des bilans sensoriels ou sensori-moteurs et qui peuvent établir une sorte de cartographie des domaines dans lesquels votre enfant est plus ou moins pénalisé. Des techniques vous seront alors proposées afin d’aider votre enfant à retrouver une zone de confort plus acceptable.

Un suivi avec un ergothérapeute ou un psychomotricien peut apporter un aide conséquente.

Mon fils est suivi depuis plusieurs années et a fait d’énormes progrès dans tous les domaines et plus spécifiquement dans celui de l’écriture qui représentait une difficulté majeure en raison de problèmes praxiques et de tonicité musculaire.

Pour ma fille, qui souffre principalement d’une hypersensibilité tactile, le protocole de Wilbarger a été mis en place quotidiennement après que nous ayons été formés par son ergothérapeute. Cette technique, dont je parle dans cet article, ne prend que quelques minutes chaque matin et l’aide à mieux supporter ses vêtements.

Il est essentiel d’aborder les difficultés sensorielles rencontrées par son enfant auprès des personnes qui l’entourent même si cela reste compliqué car très peu connu. Quand il s’agit d’un enfant avec un TSA comme Hugo c’est souvent assez bien entendu. Quand le TIS est isolé, c’est évidemment plus compliqué, même si l’on explique qu’un bilan a été posé. Pour ma fille, je vois souvent le personnel encadrant ouvrir des yeux grands comme des soucoupes à chaque rentrée scolaire mais au final, je vois bien que tout le monde se montre plus attentif et compréhensif et surtout cela permet de faire des réajustements qui sont mieux acceptés lorsqu’un souci survient en cours d’année.

Enregistrer

Réédition du 06/04/2016 :

Une autre vidéo (un film cette fois-ci) pour comprendre :

Recherches utilisées pour trouver cet article :hypersensibilité sensorielle tactile
(Visited 539 times, 1 visits today)
Le Trouble de l’Intégration Sensorielle, ça existe !

Laisser un commentaire

17 Partages
Partagez17
Tweetez
Partagez
+1