Interview | Les problématiques de la cour de récréation pour les enfants autistes

Aujourd’hui, j’ai l’immense plaisir d’interviewer Shéhérazade Rerbal au sujet des problématiques auxquelles l’enfant autiste peut se retrouver confronté en cour de récréation.
Shéhérazade a un long parcours dans l’accompagnement de personnes autistes. Elle suit notamment depuis plusieurs années des enfants à leur domicile ainsi qu’en milieu scolaire. Elle se déplace, par l’intermédiaire de l’association Les Récrés éducatives, sur les établissements afin de sensibiliser les équipes pédagogiques, accompagner les enseignants et superviser le travail des auxiliaires de vie scolaire (AVS). Ses interventions permettent de proposer et/ou d’adapter des outils spécialement étudiés pour l’enfant en fonction de ses besoins et de ses difficultés.

Je suis 1 As nominé au Liebster Award

Le Liebster Award est un petit jeu entre blogueurs qui permet de faire découvrir de nouveaux sites aux lecteurs à travers un questionnaire. C’est une passerelle vers d’autres univers et d’autres thématiques mais aussi un moyen de connaître un peu mieux l’auteur du blog que l’on aime suivre… Aujourd’hui, c’est Je suis 1 As qui a été nominé 😉

L’As de la semaine : Liâm

Notre nouvel As cette semaine s’appelle Liâm.
Sa maman le présente : ” Liâm a 7 ans, il a le syndrome de l’X Fragile. Il est TDAH, dysphasique et dyspraxique. Il aime la musique, qu’il pratique depuis 3 ans, la piscine et écrire/dessiner. Il remplit des carnets et des carnets de lignes, de courbes, de cercles, de plans. Il est super créatif et a un vrai sens des couleurs. Il a énormément d’idées dont il me fait part pour que je l’aide à les matérialiser. ”

Troubles sensoriels : les trois étapes pour accepter la combinaison de ski

Les vacances d’hiver approchent et quelques petits chanceux se préparent à goûter aux joies de la neige. Pourtant avec leur petit As qui ne supporte même pas un pull, pour certains parents, le séjour à la montagne peut vite tourner à la catastrophe. Impossible d’enfiler la combinaison du loustic ? Toute l’organisation s’écroule : cours, forfaits, petit chocolat chaud sur les pistes et sorties au grand air risquent de se terminer enfermés entre 4 murs bardés de jolies planches trouées d’un petit cœur pittoresque. Quel ironie !

L’As de la semaine : Efélyne

Cette semaine, youpiii, notre petite As est une fille ! Elle s’appelle Efélyne.
Efélyne a 5 ans. Elle a également le syndrome de l’X Fragile et est TSA mais sans retard d’apprentissage, bien au contraire. C’est une petite fille curieuse qui aime apprendre. Elle aime le rose, les cœurs, son doudou « pinpin », qu’elle ne quitte pas, et soigner tout le monde, grâce à sa mallette de médecin.

L’As de la semaine : Ewan

Aujourd’hui, le blog met à l’honneur Ewan, 5 ans.
Ewan a le syndrome de l’X fragile et est TSA non verbal, mais il arrive souvent à se faire comprendre. C’est un enfant malin, rusé et très câlin avec un sourire qui vous fait fondre. Il aime la musique, jouer avec l’eau et la peinture.
C’est également un formidable décorateur d’intérieur qui réorganise la maison toutes les cinq minutes en vidant placards et armoires!

Autisme et troubles multiples

Il n’est pas rare qu’un enfant porteur d’autisme cumule plusieurs troubles.
Chaque trouble peut être diagnostiqué de manière isolée mais plusieurs d’entre eux peuvent toucher un seul et même enfant. Dans ce cas, il arrive parfois que la comorbidité soit diagnostiquée tardivement car un trouble en masque plus ou moins un autre par effet de chevauchement des symptômes.

Comment préparer Noël avec votre enfant autiste : les cinq étapes à orchestrer

Les fêtes de Noël arrivent dans quelques jours et vous appréhendez les réactions de votre petit As ?
Vous angoissez car vous savez parfaitement que Noël signifie remue-ménage, stimuli visuels, situations inattendues, bruit, repas interminables et le cauchemar ultime : l’ouverture des cadeaux et son lot de surprises.
Et s’y vous tentiez cette année de rendre cette journée prévisible pour votre enfant afin de l’aider à la vivre le plus sereinement possible ?

Parlons d’autisme

Peut-être avez-vous croisé un enfant qui ne vous semblait pas très sage, trop gâté ou mal élevé et qu’en guise de réponse un adulte vous a remis un petit carton pointant vers cette page ? Peut-être avez-vous juste posé des questions concernant un enfant que vous connaissez ? Ou bien tout simplement, ce carton est arrivé entre vos mains car vous cherchiez à vous informer ?